« Mime Suiveur » à Pontarlier (25)

2019 animation Mime Suiveur Haute Foire Pontarlier artiste Mime Philippe Pillavoine Bourgogne-Franche-Comté Doubs

Aujourd’hui c’est Philippe Pillavoine qui vous conte l’animation de « Mime Suiveur » du samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019 à Pontarlier (25).

« Je suis parti en TGV vendredi car il n’y avait pas de train le samedi me permettant d’arriver avant mon entrée en loge prévue à 12h30. Et comme les trains de nuit n’existent plus « Le Bateau Ivre » a donc réservé une nuit d’hôtel supplémentaire. Arrivé à 16 heures, j’en ai profité pour visiter Pontarlier. La dernière fois que j’y ai posé les pieds c’était quand j’étais ado alors que je faisais de la spéléologie dans la forêt de la Joux. À vrai dire je n’ai pas reconnu grand-chose. Bref, le samedi à 11 heures, accueilli par les organisateurs, je visitais le lieu où j’allais sévir de 14 à 18 heures : la Haute Foire de Pontarlier. Après avoir déjeuné à l’intérieur même de la Foire,  à 14h j’étais fin prêt pour suivre humoristiquement ceux que j’appelle mes « victimes ».

Comme les visiteurs étaient nombreux j’avais un large choix. Tout s’est très bien passé car les Pontissaliennes et Pontissaliens ont de l’humour et sont courtois. Je n’ai eu aucun problème

d’acclimatation et ils se sont fait avoir à être suivis et copiés avec un grand fair play. J’ai fait une petite pause vers 16 heures 30, j’avais besoin de boire ! Car il faisait bien chaud quand même ! Mais déjà 18 heures et je laissais le public souffler et s’installer pour les spectacles du soir. Après une belle nuit de repos, j’ai réitéré mon défi de suivre le plus de monde possible et le plus longtemps possible.  Ma trombine était dans le journal local alors souvent j’ai eu des clins d’œil des spectateurs qui étaient heureux de voir le mime sévir ! Toute cette deuxième journée s’est très bien passée et j’ai même eu des dédicaces de Miss Franche-Comté et Miss Doubs 2019 ! Et en fin de journée je n’ai eu le temps que de sauter dans le dernier train pour Paris à 18h25 pile. À 23 heure 30, j’étais de retour dans la capitale avec 10 minutes de retard. C’est bien quand même pour la SNCF ! Heureusement car le régisseur général qui est venu pour me ramener chez moi (merci a lui) était en retard aussi ! » Philippe Pillavoine, artiste Mime

N'oubliez pas de déposer vos commentaires, réactions et impressions sur le spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *