« Stages de Mime » à Tournan en Brie (77)

deux stages de mime initiation et formation pour enfants animé par l'artiste mime Philippe Pillavoine à Tournan en Brie en octobre 2019

« Les 21 et 22 octobre 2019, pour la compagnie « Le Bateau Ivre », j’ai répondu par la positive à l’invitation de la Mairie de Tournan en Brie. Dans le cadre de la deuxième édition d’une Semaine thématique qui était cette année « Courant d’Arts », j’ai animé trois stages d’« Initiation au Mime ». Le premier avait lieu le lundi matin de 09h30 à 12h30 au centre de loisirs où 17 enfants m’attendaient pour leurs premiers pas vers l’univers du silence. Je devais relever le défi… à savoir n’avoir que deux heures seulement pour créer un désir d’apprendre et d’approfondissement chez les jeunes stagiaires. Au final, tout s’est très bien passé avec l’apprentissage des positions de mains et des pieds. La séance s’est achevée par de l’improvisation silencieuse. Je parie qu’ils ne se sont même pas rendu compte qu’on pouvait s’exprimer sans sans prononcer un seul mot ! Tout s’est fait le plus naturellement du monde. Le stage de l’après-midi s’est déroulé de 14 à 16 heures, dans la salle de danse de la Ferme du plateau avec 9 enfants. Curieux, attentifs, appliqués, ils profitaient de leurs vacances scolaires pour découvrir un art dont ils avaient entendu parler mais qu’ils ne connaissaient pas.

J’ai du leur expliquer le Mime ce n’est pas l’art du clown qu’ils sont cousins uniquement. Qu’on dit « Mime » et que ça représente l’action, la discipline et aussi l’acteur. Ils sont ressortis avec le sourire et de l’énergie à revendre pour partager ce qu’ils venaient de vivre sans avoir besoin de la parole. Le lendemain j’ai réitéré l’expérience de 09h30 à 12h30 toujours au centre de loisirs avec cette fois des enfants encore plus petits que la veille. Nous avons donc fragmenté le groupe et les heures. Cela ne faisait donc que 1 heure de Mime pour chaque groupe. Nous avons quand même réussi à créer des étagères, des murs, s’offrir des fleurs, manger des pommes invisibles bien entendu mais réellement visible grâce à l’imaginaire du spectateurs. Je suis reparti de ces 6 heures de formation avec le coeur bien rempli car je sais qu’une graine de poésie s’est déposée chez tous ces enfants qui sauront désormais que le Mime existe et que cela ne se résume pas forcément au jeu du Mime mais que c’est bel et bien une expression artistique ! » Philippe Pillavoine, artiste Mime

N'oubliez pas de déposer vos commentaires, réactions et impressions sur le spectacle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *